Installer l’électricité dans les combles

Vous avez le projet d’aménager vos combles en un lieu de vie confortable et agréable à vivre. Sûrement, vous voudrez l’équiper de larges fenêtres de toit qui vous donne accès à un espace lumineux à souhait pendant la journée. Cependant, comme vous voulez que votre grenier soit un vrai espace de vie, il faut lui apporter sa source d’énergie électrique pour que tout soit vraiment complet. Ces installations peuvent être des plus basiques à la portée de n’importe qui ou bien plus avancées et nécessiter un minimum de savoir-faire. Sachez tout ce qu’il y a à savoir à ce propos dans cet article.

Tout planifier

Similairement à tous les travaux de constructions ou de rénovation, ceux des combles doivent impérativement passer par l’élaboration de plans qui sera le guide du maître d’ouvrages. Vous pouvez élaborer vous-même ces plans ou confier cette tâche à un professionnel pour être sûr d’avoir un grenier aux performances optimales. Quoi que vous décidiez de faire, il faut garder en tête que vous devez commencer coucher sur papier des plans précis.

Câblage selon les besoins

La configuration du passage des câbles et des fils électriques peut grandement varier selon la structure même des combles et aussi les besoins de ses propriétaires. Il est donc nécessaire de savoir à l’avance le nombre de prise et d’interrupteurs à y installer, ainsi que les points d’éclairage. D’une manière générale, et pour être conforme à la norme, il est recommandé d’utiliser un tableau électrique dédié aux combles. Si vous prévoyez d’utiliser un ou des radiateurs dans vos combles, il est impératif que leur emplacement soit prédéfini. Il est donc utile de prévoir les gaines qui servent de protection aux fils électriques et aux câbles.

Raccordement filaire indépendant

Il y a deux façons de faire pour raccorder les combles à l’électricité. Ceci peut se faire, pour des installations qui n’ont pas beaucoup de charges, en tirant directement les câbles électriques du tableau électrique primaire jusqu’aux combles. Cependant pour avoir des combles plus indépendants, l’ajout d’un deuxième tableau électrique pour y gérer la puissance électrique nécessaire peut s’avérer être plus avantageux. Cette dernière option est vivement recommandée pour un grenier qui sera équipé d’un système de chauffage ou d’autre appareil gourmand en électricité.

Rester dans les normes

Comme presque tous les travaux et installations qui concernent le domaine domestique, l’installation électrique est aussi régie par des normes bien définies. La nécessité de suivre ces normes c’est pour pouvoir bénéficier des assurances logement ordinaires. Les normes en vigueur auxquelles se référer lors de l’aménagement d’un comble sont les suivantes : NF 20010 et NF C 15-100. La première norme fait référence au degré de protection contre l’humidité et les chocs des matériels électriques en général. Pour ce qui est de la NF C 15-100, elle règlemente les installations électriques en basse tension. Elle impose l’utilisation de dispositif coupe-circuit protecteur comme le disjoncteur, le sectionnement des fils entre autres.