Pourquoi le radiateur à inertie est-il aussi performant ?

Le radiateur à inertie est la dernière génération des radiateurs électriques. Il allie performance de chauffe et économie d’énergie. Pour cause, son fonctionnement repose sur un principe ingénieux qui est l’inertie. Alors si vous êtes en quête d’un nouveau radiateur, ce modèle est la solution qu’il faut. Justement, dans cet article, on vous dit tout à son sujet.

Un radiateur à inertie : comment ça marche ?

Tel qu’il est relaté précédemment, le radiateur à inertie bénéficie d’une grande inertie qui lui permet de chauffer efficacement la pièce et surtout longtemps. Par définition, l’inertie est la capacité d’un matériau à stocker de la chaleur afin de pouvoir la distribuer progressivement ensuite. Ainsi, même si votre radiateur est éteint, la température dans la pièce ne chutera pas brutalement, vous continuerez de profiter de sa douce chaleur très longtemps après. À cet effet, vous réaliserez de sérieuses économies sur votre note d’électricité. En parlant d’économie, sachez que les radiateurs à inertie sont aussi équipés de détecteur de présence et de fenêtre ouverte. Le détecteur de présence, lui, parvient à ajuster le mode chauffant en fonction de vos habitudes de vie. Résultat : le chauffage se met automatiquement en marche lorsqu’il constate une présence dans la pièce. Quant au détecteur de fenêtre ouverte, il permet au chauffage de s’éteindre automatiquement dès qu’une fenêtre ouverte est détectée. Cela vous empêcherait de gaspiller de l’énergie et vous ruiner en matière de consommation électrique. Pour aller encore loin, les radiateurs à inertie peuvent être connectés ce qui vaut à un pilotage à distance de leur fonction chauffante.

Radiateur à inertie sèche ou celui à inertie fluide : le comparatif

Par définition, l’inertie sèche désigne un cœur de chauffe réalisé à partir d’un matériau réfractaire comme une brique, du béton voire même un bloc fonte. Ce type de radiateur est généralement pourvu d’une résistance électrique. Cette dernière va chauffer le cœur de chauffe ce qui va créer une ambiance chaleureuse dans la pièce. Mieux encore, il persistera à distribuer de la chaleur même une fois éteint. Par contre, l’inertie fluide, elle, renferme un fluide caloporteur tel que de l’eau ou de l’huile minérale. Son fonctionnement repose sur l’immersion de la résistance dans ce liquide ce qui obligera le fluide à tourner en circuit fermé. La chaleur générée se propagera ensuite uniformément dans la maison.

Si vous devez choisir entre les deux, le radiateur à inertie sèche est capable d’emmagasiner une quantité importante de chaleur tandis que son homologue à inertie fluide, lui, présente des risques de fuite au niveau des soudures. Ceci dit, ce second chauffage reste la meilleure option en matière de confort thermique. Sa puissance de chauffe est comparable à celle d’un chauffage central.